vendredi 14 mai 2010

Résidence Partners arnaque les retraités pour garde de villas

Les gardiens ne peuvent quitter le lieu de gardiennage que peu de temps pour découvrir la région, juste faire les courses. Souvent mal accueillis par les propriétaires qui vous renvoient en cours de séjour selon leur bon vouloir. Pas d'indemnités pour les retraités alors que les propriétaires paient, Résidence Partners Services encaissent contrairement à ce qu'ils annoncent (Sans but lucratif)

3 commentaires:

  1. Les propos ci-dessus, mensongés et diffamatoires, dont l'auteur s'abrite derrière un anonymat qui empêche toute réponse judiciaire, ne peuvent être traités qu'avec le plus grand mépris, mais pas par le silence. Nous contestons avec la plus grande fermeté ces propos.

    Raymond Evanno - www.residencepartners.com

    RépondreSupprimer
  2. Propriétaire ayant déjà fait appel avec satisfaction à plusieurs reprises à "Résidence Partners", je m'élève en faux contre les propos tenus par "exploité".
    Les retraités qui gardent les biens confiés sont libres de tout mouvement dans la journée lors de leur garde ; ils sont tenus d'être présents pour le repas du soir et doivent dormir sur les lieux des locaux confiés.
    Le reste du temps, ils sont absolument libres de leurs mouvements.

    RépondreSupprimer
  3. Je précise encore que les propriétaires accueillent la veille de leur départ, les retraités à leur table pour faire plus ample connaissance.
    Au retour des propriétaires, les retraités leur rendent la pareille en composant à leur tour le repas du soir et ne partent que le lendemain.
    Si les retraités ne sont pas payés, ils bénéficient de la possibilité de découvrir à moindre frais la région où ils sont envoyés, celle-ci étant, pour différentes raisons, éloignée de leur domicile.
    Il est malheureusement possible que d'un côté comme de l'autre, des manquements aux règles établies se fassent ; l'équipe dirigeante de Résidence Partners, au vu des documents remplis par les deux parties à l'issue du séjour, prend alors les mesures nécessaires allant jusqu'à l'exclusion du fautif.
    Je précise que je ne fais nullement partie de Résidence Partners ; je ne suis qu'un propriétaire adhérent.

    RépondreSupprimer